Comment assouplir et renforcer ses cordes vocales ?

Organe fragile, les cordes vocales sont l’un des organes musculaires de la phonation qui permettent de produire les sons vocaux. Si le timbre d’une voix est presque inné, c’est d’autant plus important d’en prendre soin afin de le rendre beaucoup plus souple et agréable.

Cela est possible par des exercices tels que : l’échauffement de la voix, des exercices de respiration, s’entraîner à projeter des sons, etc.

À travers cet article, vous aurez les informations nécessaires sur la pratique de ces différents exercices afin d’assouplir et de renforcer vos cordes vocales.

Comment assouplir et renforcer ses cordes vocales ?

Assouplir ses cordes vocales : l’échauffement de la voix

Il est nécessaire d’échauffer ses cordes vocales avant toute production de son. Avant tout propos, il est primordial de savoir qu’une voix, qu’elle soit grave ou non, a besoin de minimum 7 heures de repos.

De plus, il faut boire régulièrement et en quantité, car les cordes vocales ont besoin d’être assez hydratées.

L’un des meilleurs exercices d’échauffement de la voix consiste à disposer d’un piano pour bien placer ses notes, car l’idéal est d’aller du grave à l’aigu tout en gardant la bouche fermée.

Il ne faut surtout pas hésiter à émettre des sonorités infantiles en s’amusant à claquer les lèvres et joues. Le temps d’échauffement doit être compris entre 10 et 30 min par jour à ne pas dépasser et se fait 2 heures après le levé.

Des exercices de respiration pour renforcer sa voix

Assouplir et renforcer ses cordes vocales, c’est avant tout apprendre à bien respirer.

La qualité de la voix est en grande partie liée à la qualité du souffle, car même si respirer est un acte inné, il y a de fortes chances que vous puissiez l’améliorer afin d’obtenir davantage d’aisance vocale.
La première technique de cet exercice consiste à vous coucher sur le dos en posant un gros livre sur votre poitrail.

Ensuite, respirez de manière habituelle de sorte à sentir et à identifier les parties du corps qui participent à l’inspiration et l’expiration. Continuez jusqu’à manquer d’air lors de l’expiration.

La deuxième consiste à faire l’exercice de respiration contre un mur. En effet, il n’est pas toujours facile de travailler son souffle en position couchée, mais en revanche contre un mur. Mettez-vous face à un mur et posez vos mains dessus.

Le dos est droit et vous êtes légèrement penché en avant. Dans cette position, la respiration abdominale se fait naturellement.

S’entraîner à projeter des sons

Pour mieux assouplir et renforcer ses cordes vocales, il faut s’exercer à se faire entendre. De ce fait, la manière la plus optimale de projeter des sons est de contracter le périnée pendant l’émission de la sonorité.

Puis, faites un  » sss  » en contractant les abdominaux à la place du périnée avant de terminer ce  » sss  » jusqu’à perdre la réserve d’air dans les poumons. Alors, relâchez complètement vos muscles. N’hésitez pas à recommencer cela.

Conclusion

En résumé, il ne faut pas négliger ces exercices dans l’assouplissement et le renforcement de vos cordes vocales. Les temps accordés à ces exercices doivent être tout aussi importants que les manières de le faire.

Une mauvaise pratique de ceux-ci pourrait avoir des conséquences sur les cordes vocales. N’oubliez pas non plus qu’une bonne hydratation permet un bon entretien des cordes vocales.