Gorge serrée : comment détendre le pharynx tendu ?

Avez-vous déjà remarqué que certaines personnes ont tendance à parler avec la gorge serrée ? Si oui, sachez qu’il s’agit d’une manifestation du stress ou de l’émotion. Cela donnera à votre voix une résonance métallique et comprimée.

Si vous êtes dans le cas, lisez cet article pour découvrir quelques astuces vous permettant de détendre votre pharynx tendu.

Gorge serrée : comment détendre le pharynx tendu ?

Gorge serrée : bâillez et détendez-vous

L’objectif que vous devez viser ici est d’ouvrir l’espace qui se situe entre la gorge et la parole. En effectuant le bâillement assez largement, vous serez en mesure de créer une certaine ouverture dans votre arrière-gorge.

Si un vrai bâillement se produit dans ce cas, vous ne devriez pas le bloquer.

Inspirez largement pour détendre le pharynx tendu

L’objectif de cet exercice est de vous aider à faire circuler l’air dans votre gorge. Cela passe par le fait d’ouvrir le canal de la gorge, et ainsi, de permettre à l’air d’entrer librement. Pour cela, il sera nécessaire de placer délicatement vos mains sur votre gorge.

Vous devez également veiller à observer et à ressentir sous vos doigts, le passage de l’air dans cette zone. Lorsque vous l’aurez ressenti, vous devez réussir à resserrer légèrement votre pharynx au moment d’expirer.

Pour cela, il faudra garder votre mâchoire détendue et les dents relaxées.

Par ailleurs, cet exercice vous permet également d’avoir la température de la zone concernée, afin que vous puissiez favoriser la dilatation. Une fois dilatée, votre gorge pourra se resserrer doucement, en laissant le pharynx respirer en dessous de vos doigts.

Gardez cependant à l’esprit, qu’il sera nécessaire d’effectuer cet exercice tous les jours. Ce qui vous permettra d’améliorer la détente de votre pharynx.

Poussez un soupir de soulagement

Cette technique vise principalement à libérer le son et la parole. Pour y arriver, vous devez inspirer une grande quantité d’air et pousser un soupir de soulagement. Procédez de la sorte au moins 3 fois par jour.

Toutefois, il y a certains aspects que vous devez garder en tête. En effet, vous ne devez pas pousser ce soupir en le faisant avec un son d’attaque. Veillez toujours à ce que ce soit un soupir de soulagement.

Cela vous permettra de laisser la parole librement sortir. Par ricochet, vous pouvez sentir au fur et à mesure que votre gorge va s’ouvrir et même que vous allez bâiller.

Si vous avez des tensions dans la gorge ou que vous ressentez une gêne ou des douleurs, cette technique sera hautement efficace. Tel est le cas, même lorsque vous avez la voix cassée ou enrouée, ou lorsque vous avez des difficultés à avaler quelque chose.

Cette technique sera aussi pratique lorsque vous souffrez de certaines affections, telles que l’hypothyroïdie ou encore la spasmophilie.

Vous pourrez ressentir ainsi, une certaine liberté et un soulagement qui permettra à l’énergie de circuler entre le haut et le bas de votre organisme.

Lorsque vous aurez entrepris ces différentes techniques de la bonne manière, vous retrouverez petit à petit votre gorge desserrée et vous pourrez parler normalement. N’attendez donc pas d’aller voir un médecin pour régler ses préoccupations.


Articles connexes :

Fatigue vocale quand on parle toute la journée: que faire ?

Perte de voix après avoir chanté: est-ce le stress ?