Comment guérir un stress post-traumatique ?

Le stress post-traumatique est un mal généralement sous-diagnostiqué qui peut affecter toutes les couches de la société.

En règle générale, elle apparaît à la suite d’événements ou d’expériences traumatisantes et peut atteindre aussi bien la victime que les témoins.

Elle se manifeste par une apparition fréquente d’images violentes et terrifiantes liée au traumatisme vécu.

Comment guérir un stress post-traumatique

Voici quelques approches pour guérir d’un tel traumatisme.

Traitements médicamenteux

Pour réussir à traiter les cas de stress post-traumatique, il faut que la prise en charge soit faite dès l’apparition des premiers signes.

En d’autres termes, elle doit être effective environ un mois après l’événement traumatisant.

Ainsi, au bout de quatre mois, les effets du traitement se font ressentir.

Le traitement du stress post-traumatique peut se faire avec des médicaments antidépresseurs même si le malade ne présente aucun signe de dépression.

Il n’est pas rare de remarquer chez les individus souffrant de stress post-traumatique des symptômes comme les troubles de sommeil.

L’utilisation des sédatifs et des hypnotiques est recommandée dans ces cas.

De façon générale, les antidépresseurs sont utilisés comme première ligne de défense contre les troubles de stress post-traumatique.

En plus d’être sûrs et très efficaces, ils permettent à l’individu atteint de retrouver le sommeil et de faire moins de cauchemars.

Plusieurs autres médicaments peuvent être utilisés dans le cadre du traitement des troubles de stress post-traumatique.

En cas de troubles sévères, il est recommandé de faire appel à des spécialistes pour se faire aider.

À ce titre, vous aurez plus d’infos sur rtbf.be.

Parmi les nombreuses solutions médicamenteuses disponibles pour le traitement du syndrome de stress post-traumatique, seulement deux sont reconnus et disposent d’une autorisation internationale de mise sur le marché.

Il s’agit entre autres du paroxétine et de la sertraline.

Ces deux inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine agissent en bloquant les souvenirs liés aux traumatismes subits par l’individu.

Au cas où l’utilisation du paroxétine et de la sertraline n’arriverait pas soulager les troubles, vous pouvez opter pour l’utilisation d’autres types d’inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS).

Ces derniers, même s’ils ne disposent pas d’autorisations de mise sur le marché, sont très efficaces pour lutter contre les troubles comportementaux.

Il s’agit de la fuoxétine, de la fluvoxamine, de la sertraline ou encore d’antidépresseurs tricycliques comme l’amitriptyline et l’imipramine.

Vous pouvez facilement les avoir en vous rendant sur le site des fabricants.

En cas de trouble de sommeil sévère, il est recommandé d’utiliser des traitements hypnotiques de courte durée.

Les traitements médicamenteux utilisés pour les troubles de stress post-traumatique, quels que soient leurs types ne doivent pas s’étendre sur plus d’un an.

Passez ce délai, il est recommandé de se faire suivre par un psychiatre.

Utilisation des thérapies

La prise en charge psychothérapeutique a depuis quelques années fait ses preuves dans le traitement des troubles de stress post-traumatique.

Elle utilise l’hypnothérapie, la psychoéducation ainsi que les thérapies comportementales et cognitives.

De récentes études effectuées sur des cas sévères de stress post-traumatique confirment l’efficacité de ces traitements.

Ils sont généralement menés de façon individuelle sur un minimum de 20 séances.

  • Hypnothérapie

Hypnothérapie est l’utilisation de la technique d’hypnose pour soulager un individu de certains symptômes psychosomatiques comme les douleurs, les céphalées et les cauchemars.

  • Thérapie comportementale et cognitive

Les thérapies comportementales et cognitives (TCC) sont généralement basées sur le traumatisme.

L’objectif de cette thérapie est dans un premier temps de modifier l’attitude de l’individu atteint afin de lui permettre de mettre de côté les comportements d’évitement et anxieux.

Elle travaille ensuite à changer ou à remplacer toutes les pensées, idées, anticipations et interprétations liées au traumatisme vécu.

  • Psychoéducation

La psychoéducation est une thérapie basée sur l’éducation.

L’objectif ici c’est de fournir à l’individu atteint de stress post-traumatique le maximum d’information pour le faire prendre conscience de l’état dans laquelle il se trouve.

Ainsi, il pourra reconnaître qu’il est malade et accepter de se faire soigner.

En conclusion, le stress post-traumatique peut être traité à travers les médicaments et la thérapie.

Dans l’optique d’une cure adaptée à votre état, il est indispensable de consulter un spécialiste.


Articles connexes :

Comment se débarrasser de la timidité du chanteur ?

Comment détendre le larynx et chanter la gorge ouverte ?